Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
coiffure etienne comprendre et rendre plus beau vos cheveux.

Colorations végétales? Apparence et la réalité!

Etquin

 

    Colorations végétales ? Apparence et la réalité !

 

Souvent, je suis amené à expliquer aux clientes les possibilités, avantages, dangers, des colorations pour cheveux.

Je vais essayer d’expliquer avec mes mots comment ça marche.

A vous de tirer les conclusions, de poser des questions, et de faire les choix qui vous conviennent.

 

La plupart de mes références sont tirées du livre de Rita Stiens « La vérité sur les cosmétiques »   http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php

 

Les colorations semi naturelles végétales que l’on trouve dans les magasins de santé ou parapharmacie. Style … Herbatint, Color et soin, Sanotint, Beliflor, Puravera, Martine Mahé… colorations sans ammoniaque, parabène, résorcine…mais...qui en fin de compte, ont toujours pas mal de produits chimiques et nocifs dans leurs composition. Le contraste entre l’apparence naturelle du produit et la réalité des analyses est frappant. Soyez donc très vigilant !!!

 

Ce n’est pas par la seule absence d’ammoniaque que le produit sera propre ! L’ammoniaque est un catalyseur. Celui qui permet que l’oxydant rentre dans le cheveu pour l’éclaircir. Il va (par son Ph basique) sensibiliser le cheveu en quelque sorte mais il ne va pas modifier le cheveu !

 

Lisez la composition du produit et méfiez-vous de tout! Il faut être véritablement chimiste pour comprendre et ne pas se laisser prendre. Exemple le « Ammonia Glycyrrhyzate» est un très bon produit qui retient l’humidité mais le « Ammonia Laureth Sulfate est un tensioactif (produit lavant, souvent irritant) fortement déconseillé.

 

Exemples flagrants  de produits à éviter :

 

PEG et PPG, Butylparabène, méthylparabène,  Résorcine, résorcinol, P-Phenylènediamine

 

 

PEG et PPG,

Elaborés à base de « PolyEthylèneGlycol » et de « PolyPropylèneGlycol »  servent en émulsifiants, des bases de gels et de substances solvants ou pour donner une brillance nacrée. (Pratique et bon marché !)

Utilisés pour produire des gaz de combat !!! Obtenus par un procédé chimique dur présentant un haut risque d’explosion !! Peuvent rendre la peau plus perméable, ce qui à l’inconvénient d’ouvrir la voie aux substances nocives.

 

Parabène, Butylparabène, méthylparabène….

Conservateur.  Peut provoquer des allergies

Depuis 2003 des chercheurs Britanniques découvrent des parabènes dans les tumeurs du sein.

 

Le méthylparabène accélère le vieillissement des cellules de la peau, provoquant la formation de rides et de taches de pigmentations.

 

Résorcine, résorcinol

Antiseptique, colorant.

Risque de dermatite de contact.

 

P-Phenylènediamine

Révélateur, allergène de contact puissant. Colorant pour cheveux fortement allergène.

 

 

 

Juste pour compliquer la chose… J

 

-  Pour éclaircir une chevelure nous avons besoin de décolorer les pigments naturels, la mélanine. Ce qui demande  plus d’oxydation et donc plus de  nocivité.

-         Une couleur claire est toujours moins nocive qu’une couleur foncée.

-    Pour appliquer une  coloration foncée nous n’avons pas besoin de décolorer et le volume d’oxydants est moins important.

 

 

La nocivité de la coloration concerne principalement le cuir chevelu, la peau.

Le cheveux lui-même est constitué de kératine, considérée comme matière morte. C’est le bulbe capillaire, vascularisé, et donc en contact avec le système endocrine, les vaisseaux sanguins, et le système, qui est la principale victime.

 

Les produits d’oxydation et les autres produits nocifs, par application de la coloration, vont, en quelque sorte, figer le bulbe qui à son  tour va créer un déséquilibre au niveau des glandes sudoripares et des glandes sébacées. Les produits nocifs vont par la peau et par le bulbe rentrer dans le corps par les vaisseaux et ensuite aller vers les glandes endocrines. Thyroïde, surrénales et ensuite vers le foie et les reins. 

Les doses sont minimes à chaque coloration, mais au bout de plusieurs colorations mensuelles, l’influence devient importante.

 

 

 

Une étude à l’université de Californie du Sud prouve le lien entre l’utilisation de colorants pour cheveux et le cancer de la vessie. Sur 1514 patients souffrants du cancer de la vessie 879 utilisaient des colorants pour cheveux.

 

 

Le plus sûr, bien sûr, est tout simplement d’arrêter les colorations. J 

 

 

Les alternatives de colorations qui couvrent les cheveux blancs sont minimes. Nous proposons les soins colorations (Logona, Terre de couleur)  qui ne couvrent pas les cheveux blancs mais qui réussissent à faire des reflets  dans les tons cuivré, acajou et rouge. Parfait pour celles qui commencent à avoir leurs premiers cheveux blancs !!! On parle de reflets.

La noisette, l’ancien cuivré, mélangé avec l’acajou couvre de façon acceptable les cheveux blancs.

 

Il est toujours possible de mécher les cheveux avec les colorations semi naturelles et alors de couvrir une belle partie de la chevelure sans toucher le cuir-chevelu pour obtenir une coloration à notre gout.

 

Voilà,  je ne vais pas m'éterniser, parce que le sujet est aussi vaste que passionnant.

Posez les questions, échangez vos idées, osez confronter les superpuissants de la mode. Donnez à votre corps ce qu'il vous demande... J

 

 

 

 

Commentaires

Nicole MARTIN FLEURDEPINE 18/02/2010 11:48


Bonjour Etienne,

Alors moi j'ai opté pour mes cheveux blancs, oui, oui. Et ce après un séjour sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, le message était : arrête de colorer tes cheveux.

Et j'ai suivi ce conseil que j'ai trouvé fort judicieux, et aujourd'hui j'en suis vraiment ravie.

C'est devenu d'une simplicité enfantine.

Très belle journée


Etquin 18/02/2010 14:03


Merci à St Jaques! Et... bonne route sur le chemin du bonheur, pûre et simple.