Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
coiffure etienne comprendre et rendre plus beau vos cheveux.

risques de colorations chimiques!

Etquin
Voici un tableau qui résume les risques encourus suite à l'usage de colorations chimiques:
Type de coloration
Colorants et substances chimiques
Risques
Permanente et
Ton sur ton
- Ammoniaque
 
 
 
- Peroxyde d'hydrogène
 
 
 
- Diaminobenzènes:
P-PHENYLENE DIAMINE (PPD)
 
 
M-PHENYLENE DIAMINE (MPD)
 
 
 
 
 
 
 
- Diaminotoluènes:
TOLUENE-2,5-DIAMINE, TOLUENE-2,5-DIAMINE SULFATE
 
 
Les dérivés aminophénols ( P-AMINOPHENOL, O-AMINOPHENOL )
 
 
 
ETHANOLAMINES (agent alcalinisant en remplacement de l'ammoniaque )
 
Resorcine (benzène1-3 diol) exple: méthyl résorcine.
- Très irritant pour les yeux, les voies respiratoires et la peau.
 
- très irritant pour les yeux, la peau, et les voies respiratoires.
 
-Très allergisant, suspecté de cancérogénicité.
 
- Mutagène de classe 3 (possibilité d'effets irréversibles). Elle endommage l'embryon chez le rat et a un effet mutagène sur les bactéries.
 
- Très allergisant
 
 
 
 
 
- Mutagènes de classe 3 (possibilité d'effets irréversibles )
 
 
 
- Mutagène
 
 
 
- Poison: Inactivation enzymatique et dénaturation protéique.
Il peut pénétrer dans la peau, endommager les reins et le foie. Les tests cliniques ont démontré qu’il modifie les globules sanguins et les chromosomes.
 
Semi-permanente
-PARANITROPHENYLENEDIAMINE (PNPDA)
Mutagène
Coloration fugace
- Bleu de méthylène
-Amines indoliques
Risque faible d'irritation cutanée.
 
Autres conséquences des colorations chimiques sur vos cheveux:
- La structure du cheveu et de la kératine altérée.
- Le cheveu devient plus poreux et absorbe plus facilement l'humidité. Le cheveu devient terne, rêche, difficile à démêler et cassant (la résistance du cheveu diminue jusqu'à 50%).
- Le cuir chevelu devient très sensible et gras.
- Les allergies et les irritations plus fréquentes
 
COLORANTS CHIMIQUES ET REGLEMENTATION EUROPEENNE
 
Depuis le 1er Décembre 2006, 22 substances présentes dans certaines teintures sont interdites à la commercialisation. 






Différentes études ont en effet évoqué un lien hypothétique entre l'utilisation de ce type de produits et l'apparition de cancers et de lymphomes. Etudes réalisées par Agnès Ginestet.
 
En tout, ce sont 115 dossiers qui ont été présentés au Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de l'Union européenne pour évaluation. «Les substances qui n'ont pas fait la preuve de leur innocuité vont disparaître du marché. Nos normes de sécurité très strictes protègent les consommateurs de l'Union européenne et offrent la sécurité juridique à l'industrie européenne des produits cosmétiques», a déclaré Günter Verheugen, vice-président de la Commission en charge des entreprises et de l'industrie.
 
Dans deux avis datés du 12 juin 2001 et du 17 décembre 2002, le CSPC fait état d'un risque potentiel de cancer de la vessie lié à une utilisation régulière et à long terme de teintures capillaires par les femmes. Plusieurs études ont été menées sur le sujet et ont conduit à l'hypothèse selon laquelle l'apparition de différents cancers et de lymphomes chez des utilisateurs ou des personnes ayant travaillé dans la coiffure serait associée à l'emploi de certaines substances présentes dans les teintures (1).
 
En janvier 2001, une étude américaine* met en parallèle l'utilisation de teintures capillaires et le risque de cancer de la vessie. Les femmes qui se teignent tous les mois pendant un an doublent leur risque d'avoir un cancer. Le risque est triplé chez les femmes qui se colorent chaque mois les cheveux depuis au moins 15 ans.
D'autres scientifiques ont décelé un risque de cancer du sein cinq fois supérieur chez les femmes utilisant régulièrement des teintures chimiques.
A New York, une clinique du cancer a constaté que sur 100 patients souffrant d'un cancer, 87 ont utlisé des teintures chimiques pendant plus de 5 ans.
(*) L'étude portait sur 1514 patients souffrant du cancer de la vessie dont 879 utilisaient des couleurs pour cheveux.
 

Commentaires

omnitech reviews 25/11/2014 11:59

chemical dyes are harmful and toxic to the hair follicles. In fact it is better to adopt the natural remedies rather than going after the chemical method of treating the hair. Henna and gooseberries are a good combination for rerating the grey and damaged hair.