Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
coiffure etienne comprendre et rendre plus beau vos cheveux.

éco-blanchiment?!!

Etquin

~~ Mars 2011 Colorants capillaires :

attention éco-blanchiment

L'éco-blanchiment s'est fortement développé, surtout pour les colorants capillaires. Il faut par conséquent être très attentif. On ne peut pas se fier aux belles paroles et belles plantes qui décorent les emballages, ni au nombre croissant d'indications précédées de « sans » (« sans ammoniaque », « sans résorcinol » ou « sans parabènes »), qui ne disent rien non plus du véritable caractère du produit.

Dans les exemples qui suivent, beaucoup de noms de marques renvoient à un petit bout de nature : 3chênes, Tints of Nature, Herbatint, Beliflor ou Phyto Color.

Chaque produit affiche la présence d'ingrédients végétaux mais la réalité est toute autre : ils ne colorent pas avec des moyens naturels mais avec la chimie traditionnelle des colorants capillaires.

Sous une impression de nature se cache une bonne dose de chimie...

Le consommateur doit choisir : se teindre les cheveux chimiquement comporte des risques et peut provoquer des effets secondaires. Que les fabricants aient tendance à minimiser les risques que comporte la coloration chimique est une chose. Jeter de la poudre aux yeux des acheteurs en qualifiant un produit de « Teinture aux Plantes », quand le produit contient une demi-douzaine de substances chimiques problématiques, en est une autre.

•Dans la présentation ci-dessous ne sont mentionnés que les colorants déclarés par les fabricants dans la liste INCI (l'achat des produits a eu lieu en 2010).

Tous ces produits appartiennent finalement à la gamme habituelle de la chimie des colorants, qui prête au doute. •

Un grand nombre de substances colorantes chimiques sont présentes dans plusieurs produits de coloration par oxydation.

Une femme sur trois se teint les cheveux.

Presque une femme sur trois se teint les cheveux en Europe et en Amérique du Nord.

Pour les hommes au-dessus de 40 ans, c'est un homme sur dix.

La popularité croissante des colorants capillaires est illustrée par une statistique provenant du Japon : en 2006, 6 % seulement des femmes d'une vingtaine d'années se coloraient les cheveux, aujourd'hui on en compte 85 %.

Pour lire la suite...

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/themen_060_fr.php

Commentaires

serrurier paris 24/11/2014 20:01

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic 12/11/2014 17:51

Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Sympa.